Mise à jour

Message du Ministre

Le Ministre Baird et le Ministre Day avec le président et premier dirigeant du port de Prince Rupert, Don Krusel, terminal Fairview de Prince Rupert, le 20 juillet. Kitimat, Terrace, Prince Rupert. Vues de montagnes splendides, vallées de cours d’eau sensationnelles, vues constantes de baleines et de grizzlys, fruits de mer frais tous les jours.

Cela ressemble à une brochure touristique ou à une annonce immobilière.

Détrompez-vous! C’est juste pour que vous sachiez à quoi vous attendre si vous passez ne serait-ce que deux jours dans la région comme je viens de le faire.

Le ministre des Transports et de l’Infrastructure, John Baird, et moi avons rencontré ici divers groupes et organismes.

Chaque fois que lui ou moi parlions de « potentiel » ou de « possibilités » à une personne ou à un auditoire, nous entendions inévitablement un grognement. « Nous avons trop souvent entendu ce mot » était le refrain accoutumé. Les gens soulignaient qu’il restait une foule de propositions à annoncer.

Tous nos interlocuteurs accordent une grande importance à la protection de l’environnement. Et presque tous croient qu’il est possible d’améliorer à la fois l’environnement et l’économie.

La possibilité (me voilà qui recommence) d’emplois haut de gamme de longue durée et d’un avenir prévisible et prometteur est réalisable.

Par exemple, les possibilités qu’offre l’Asie-Pacifique sont infinies. L’entrepreneuriat local est bien présent.

Tout le monde connaît l’éthique du travail et le rendement des travailleurs.
Les gens de tous les niveaux ont été consultés.

Le temps est venu d’aller de l’avant et d’encourager la conclusion d’accords mutuellement avantageux. C’est alors que les projets conçus pour accroître notre prospérité pourront avancer.

Nous allons travailler avec les résidents de cette région fabuleuse pour déterminer le meilleur moyen d’aller de l’avant.

Restez à l’affût!

 

Stockwell Day
Président du Conseil du Trésor et ministre de la Porte de l’Asie-Pacifique

 

 

Dernières nouvelles et annonces

Engagement de 5 millions de dollars dans les terminaux d’Ashcroft

Le ministre Chuck Strahl prononce un discours au nom du ministre Day à l'occasion d'un événement au terminal d'Ashcroft à Ashcroft, le 14 juillet.

Le 14 juillet, le fédéral a annoncé qu’il engageait 5 millions de dollars pour l’agrandissement des terrains à zonage industriel du terminal d’Ashcroft afin de construire une installation ferroviaire multiutilisateur.

L’agrandissement du terminal situé juste à l’extérieur d’Ashcroft facilitera l’accès des expéditeurs de la région au chemin de fer. Il permettra d’offrir un meilleur service ferroviaire et d’améliorer le transport des marchandises entre la côte Ouest et la région de l’Ontario et du Québec.

Le projet permettra aussi de réduire le nombre de camions dans le Lower Mainland, ce qui offrira l’avantage environnemental de diminuer les gaz à effet de serre.

La rive nord de la Porte de l’Asie-Pacifique poursuit son développement

Le ministre Day prononçant son discours lors de l’inauguration des travaux du pont-rail du ruisseau Lynn et du passage inférieur de l’avenue Brooksbank, à North Vancouver, le 14 juillet.

Le ministre Day a inauguré les travaux de construction sur le pont-rail du ruisseau Lynn et le passage inférieur de l’avenue Brooksbank à North Vancouver (C.-B.) le 14 juillet. L’investissement fédéral de plus de 21 millions de dollars améliorera l’accès aux ports et aux chemins de fer et nous aidera à saisir les occasions de créer des emplois qualifiés au fur et à mesure que nous renforcerons nos relations commerciales outre-mer.

Réalisés par l’entremise de Port Metro Vancouver, les travaux consistent à construire un nouveau pont capable de porter huit nouvelles lignes de chemin de fer pour élargir le corridor ferroviaire qui dessert le port, ainsi qu’à agrandir le passage inférieur de l’avenue Brooksbank. Ces travaux amélioreront l’accès ferroviaire aux terminaux Neptune et Lynnterm West à North Vancouver.

La zone commerciale de la rive nord est un centre de commerce et d’activité économique en plein essor de la Colombie-Britannique. En 2008, elle a traité 23,7 millions de tonnes de marchandises d’une valeur approximative de 10,7 milliards de dollars. D’ici 2020, les terminaux de la rive nord devraient soutenir au total 31 000 emplois au Canada, faire gagner plus de 1,4 milliard de dollars en salaires par an et contribuer pour 2,0 milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB).

 

Les zones commerciales de la rive nord et de la rive sud

Le Canada renforce la sûreté du fret avec le Japon, Singapour et la Corée du Sud

Le 25 juin, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a signé trois accords de reconnaissance mutuelle (ARM) avec les autorités douanières du Japon, de Singapour et de la Corée du Sud. Ces accords favoriseront une frontière plus intelligente, plus sûre et plus efficace.

Les ARM confirment que le Japon, Singapour et la Corée du Sud recourront à des critères semblables à ceux qu’applique le programme Partenaires en protection (PEP) du Canada au moment d’approuver l’adhésion d’entreprises à leurs programmes transfrontaliers respectifs.

Ces accords permettent au Canada de développer encore ses relations commerciales avec le Japon, Singapour et la Corée du Sud. Ils faciliteront les échanges des entreprises canadiennes avec ces marchés étrangers tout en assurant la sûreté de la chaîne d’approvisionnement.

Le ministre Day fait connaître l’IPCAP en Chine et au Japon

Le ministre Day prenant la parole à une réception au pavillon du Canada à l’Expo 2010, à Shanghai, le 16 mai. Le ministre Day échange une poignée de main avec Seiji Maehara, ministre des Terres, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme du Japon, à Tokyo, le 20 mai.

L’honorable Stockwell Day a récemment terminé une mission en Chine et au Japon, où il a promu l’utilisation de la Porte canadienne de l’Asie-Pacifique auprès du gouvernement et du milieu des affaires de ces pays.
 
En Chine, la visite du ministre comprenait des arrêts à Shanghai et à Beijing, où il a rencontré le vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois, le vice-ministre des Transports et l’adjoint au maire de Shanghai. Lors de ces rencontres, il a parlé de la façon dont les responsables des ports, des aéroports et des chemins de fer canadiens ont trouvé des moyens plus efficaces d’acheminer plus vite les conteneurs au cœur de l’Amérique du Nord.

Au Japon, le ministre Day a rencontré Seiji Maehara, ministre des Terres, de l’Infrastructure, du Transport et du Tourisme; Yukio Edano, ministre d’État à la Revitalisation du gouvernement; et Yoshihiko Noda, premier vice-ministre des Finances. Ils ont discuté des investissements actuels et du progrès de projets clés liés à la Porte de l’Asie-Pacifique, notamment la récente inauguration du troisième poste d’accostage du terminal Deltaport à Vancouver.

Le ministre a aussi rencontré les principaux intervenants et les usagers actuels de la Porte d’entrée, tels que les compagnies de transport maritime Nippon Yusen Kaisha, Mitsui OSK Lines et Kawasaki Kisen Kaisha.

Le ministre Day a terminé sa visite par un déjeuner de réseautage d’affaires, où il a prononcé une allocution où il a fait la promotion de la position unique du Canada pour obtenir la clientèle d’entreprises japonaises. Il a également souligné l’excellent bilan financier du Canada parmi les pays du G-7.

 

Prochaines activités

Lancement du nouveau site Web de l’IPCAP

Le site Web de l’IPCAP subit des changements considérables qui faciliteront l’obtention de renseignements à jour sur les projets et l’évolution de l’IPCAP. Il comprendra de nouvelles fonctions interactives qui aideront à la navigation. Restez à l’affût!

Délégation commerciale du Canada en Chine

Depuis deux ans, avec l’appui de Transports Canada, l’Association chaîne d’approvisionnement et logistique Canada (CAL) facilite les échanges professionnels entre des experts en logistique du Canada et de la Chine.

Depuis le début de ce programme, plus de 50 représentants des secteurs privés du Canada et de la Chine y ont participé. La prochaine délégation canadienne voyagera en Chine du 28 octobre au 6 novembre. Elle aura l’occasion de visiter diverses installations, de rencontrer des partenaires commerciaux potentiels et d’assister à la plus grande conférence de Chine sur la logistique.

Pour de plus amples renseignements, lisez l’article suivant ou visitez le site Web de CAL (http://www.sclcanada.org/).

Article : Succès spectaculaire du Canada

Une mission en Chine ouvre de nouvelles possibilités aux PME canadiennes

Anne Waldes, présidente de Trade Link International, est une experte en logistique qui a participé à une mission en Chine en décembre 2009 dans le cadre d’un programme visant à appuyer l’apprentissage et le développement commercial parmi les experts en logistique du Canada et de la Chine.

Dirigée par CAL, la délégation canadienne s’est rendue à Zhengzhou, à Beijing, à Chongqing et à Shanghai pour visiter des installations portuaires et des centres de distribution et assister à des conférences et à des tables rondes commerciales.

Le président de CAL, Bob Armstrong, croit fermement que les rencontres en personne sont essentielles pour nouer des relations commerciales en Chine.

Ce n’était pas le premier voyage de Mme Waldes en Chine, car elle s’y était rendue de nombreuses fois à titre de dirigeante de Trade Link, transitaire canadien de petite à moyenne taille.

Trade Link fournit notamment des services de fret aérien international, de fret maritime, de transport par navire roulier, de manutention verticale, de transbordement et d’expédition de détail en conteneur dans plus de 65 pays, et la Chine représente un marché de plus en plus important.

« Depuis le début de la compagnie en 1993, a dit Mme Waldes, je me suis rendue en Chine à de nombreuses occasions afin d’établir de solides relations de travail avec des agents fiables et de mieux comprendre la circulation du fret et des documents en Chine. »

La mission de huit jours en décembre était différente, car les délégués ont eu la chance de bien comprendre le secteur chinois de la logistique, ont eu accès à des partenaires commerciaux potentiels de la Chine et ont obtenu de l’information et de l’aide de l’ambassade et des consulats du Canada, ce qui n’aurait peut-être pas été possible autrement.

Grâce à cette mission, Trade Link a pu voir de près l’occasion d’investir, notamment dans la région du Yangzi jiang.

Trade Link est en train de travailler à l’ouverture d’un bureau à Hong Kong à l’automne 2010 et de repérer des partenaires commerciaux à Chongqing.

Trade Link prévoit participer à la prochaine mission commerciale en octobre 2010.

Si vous désirez participer à la prochaine délégation de CAL, veuillez communiquer avec Bob Armstrong, de CAL Canada, par courriel : barmstrong@sclcanada.org

 



La porte Canadienne de l'Asie-Pacifique