Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web!

Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Investissements du secteur privé et innovation

Orientation


L’approche à l’égard de la Porte exigera bien plus que des investissements fédéraux en matière d’infrastructure. Le secteur privé a grandement investi ces dernières années dans les infrastructures portuaires, ferroviaires et aéroportuaires. Cependant, il faut faire bien davantage pour que le Canada puisse relever les défis du commerce mondial au cours du 21e siècle. Le gouvernement du Canada s’est engagé à créer des conditions favorables aux investissements du secteur privé dans l’infrastructure, tout en protégeant l’intérêt public général. Les politiques de tous les ordres de gouvernement ont un impact sur les montants que le secteur privé est disposé à investir ainsi que sur les lieux visés et le moment opportun. Ces politiques doivent être examinées dans l’optique de l’Initiative de la Porte et du Corridor et dans le cadre d’une approche intégrée qui vise à renforcer la position compétitive du Canada au sein du commerce international.

L’innovation — des technologies, des procédures de réglementation ou des pratiques d’exploitation — est aussi essentielle à l’optimisation de l’efficacité de l’infrastructure actuelle de la Porte.


Mesures immédiates

Déploiement de systèmes de transport intelligents : Centre de gestion du trafic

Un centre de gestion du trafic dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique servira de point de coordination pour la surveillance et le partage de l’information concernant les conditions de la circulation sur le réseau routier principal et dans le système de transport en commun. Le système visera spécifiquement à améliorer l’écoulement international et interprovincial des marchandises.

Législation

Les modifications apportées à la Loi sur les transports au Canada et l’introduction du projet de Loi sur les aéroports au Canada au Parlement par le gouvernement fédéral visent en grande partie à favoriser la stabilité réglementaire. Cette stabilité et cohérence fournissent la base solide dont le secteur privé a besoin pour justifier des investissements majeurs dans l’infrastructure de la Porte et du Corridor.

Traffic

Investissements prévus par le secteur privé, 2004-2010

Chemins de fer (CN et CP) 1,2 milliard $
Ports, y compris les exploitants de terminaux (port de Vancouver, port du fleuve Fraser, port de Prince Rupert) 1,2 milliard $
Aéroports (aéroports internationaux de Vancouver, Calgary, Edmonton, Winnipeg et Pearson) 3 milliards $
Total 5,4 milliards $


La porte Canadienne de l'Asie-Pacifique