Politique aérienne

Le Canada jouit de relations particulières ancrées dans l'histoire, les échanges individuels et le commerce avec des pays tels que la Chine, l'Inde et le Japon ainsi que d'autres nations commerçantes.

Politique Ciel bleu

La politique Ciel bleu, qui est l'approche du Canada en matière d'accords bilatéraux sur le transport aérien, vise à procurer des avantages aux voyageurs et aux expéditeurs ainsi qu'aux secteurs du tourisme et des affaires. En adoptant cette politique, le Canada a fait parvenir à la communauté internationale un message clair et net : « Nous faisons des affaires ».

Les aéroports du Canada

Les grands aéroports du Canada sont desservis par un grand nombre de transporteurs du monde entier qui permettent aux voyageurs de plusiers pays différents de se rendre directement au Canada ainsi que d'y prendre des vols de correspondance pour d'autres destinations. Les efforts en cours visent à développer le potentiel des aéroports en tant que lieux de destination et de transbordement du fret efficients, reconnus mondialement pour leurs services à valeur ajoutée.

Sans Congestion

L'espace aérien canadien et les aéroports canadiens de calibre mondial disposent en abondance de capacité à l'usage des transporteurs internationaux. L'absence de congestion combinée aux distances plus courtes entre l'Amérique du Nord et l'Asie donnent un acheminement plus efficient et des temps d'escale plus courts.

Programme de transbordement

Le programme de transbordement du fret aérien international du Canada permet de déplacer du fret aérien au Canada pour l'expédition vers des pays tiers. Le programme donne à l'Office des transports du Canada le pouvoir d'autoriser n'importe quel transporteur aérien étranger à utiliser les aéroports approuvés pour le transbordement de fret aérien international, même si ce droit n'est pas prévu dans les accords bilatéraux du Canada sur le transport aérien.



La porte Canadienne de l'Asie-Pacifique